L’emlyon business school peut nous rendre immortels

emlyon

L’emlyon business school n’est pas la meilleure école de commerce uniquement parce que j’en sors… Je n’y ai, d’ailleurs, fait que mon master. L’emlyon business school forme des gens à l’avenir et non au présent.

Je m’explique. Voilà quelques années maintenant qu’on sait que : le salariat, tel qu’il est conçu aujourd’hui, court à sa perte ; que le marché des services se segmente et se restructure autour de l’open source et de l’open service ; que le management de la performance est en crise (j’adore cette formule édulcorée), que les consommateurs questionnent etc. etc. 60 % des métiers de 2030 n’existent pas aujourd’hui (Ernst & Young). Quand ma belle-fille, fraichement entrée en seconde cette année, confie envisager une carrière dans le marketing, la coach que je suis encourage et questionne, la belle-mère, que je suis, pense plutôt : « chérie, le marketing est mort, la médecine est morte, le transport est mort, l’hôtellerie est morte ». A mon sens il y plus de chance que les maréchaux-ferrants traversent le prochain siècle qu’un « chef de projet étude » ou un « responsable merchandising ». Sorry pour eux. Mon avis personnel est que ce n’est pas bien grave. Et en voyant le métier de conseil, que j’exerce, mourir pour se restructurer différemment, j’ai quand même du mal à en faire le deuil. Bon, deuil fait, qu’est-ce qu’on fait ? Continue reading “L’emlyon business school peut nous rendre immortels”