Couleurs Café, à Chantilly, peut vous sauver la journée

Couleurs Café

J’habite à la campagne. Périurbaine pour être précise. Un village de 10 000 habitants, qui porte le romantique nom de Chantilly. Un village qui dispose, tout de même, d’un hippodrome, d’un château, d’un convention center, de golfs, hôtels, d’une fabuleuse programmation théâtrale, de classes de lecture en anglais pour bébé, de cours de Pilate, de pole dance et d’art floral japonais, d’un Vicomte A, de distributions Fauchon, d’une « ruche qui dit oui », d’un Lions Club, mais surtout, surtout, d’un vrai salon de café appelé Couleurs Café. Je ne bosse pas pour Stéphane Plaza, mais c’est vrai, qu’à part un resto de sushis digne de ce nom, il ne manque rien à cette bourgade Picarde à 25 minutes de la capitale, pour être prise pour une parisienne. Exerçant majoritairement à Paris, le vendredi c’est souvent le « jour au bureau » (comprendre, à la maison, ou n’importe où avec une connexion wifi). Dans une semaine, beaucoup de gens sacralisent leur séance de sport, leur déjeuner avec maman, leur afterwork du jeudi soir, la pause kinder avec le dernier, le petit déjeuner des anciens du vendredi… chez moi, c’est le café chez Couleurs Café le vendredi, voire plus souvent. Mais pourquoi ?

Continue reading “Couleurs Café, à Chantilly, peut vous sauver la journée”

Vivre à Disneyland, une idée pour sauver le monde

Plein mois d’août Disneyland Paris (Eurodisney pour les réac’) avec 3 enfants de 15 à 1 ans. Ça sonne comme un cauchemar pour certains, et pourtant j’ai vécu un rêve bleu. Disney c’est soit on aime, soit on déteste. J’adore. Peu objective donc. En y passant 3 jours en famille, j’ai senti un profond bien être. Ressourcée alors que nous ne sommes pas partis cette année, j’étais prête à attaquer la rentrée après ça (ça plus une retraite spirituelle, digital detox…). Je me suis donc interrogée sur ce qui pouvait participer à ce « phénomène ». Les files d’attente interminables ? La concentration maximale d’impolitesse ? Les innombrables démonstrations de misogynie et éducation non bienveillante ? La nourriture à peine avalable ? Probablement pas. Et bien alors quoi ?

Continue reading “Vivre à Disneyland, une idée pour sauver le monde”

Le Hubsy sauvera le monde

Hubsy café coworking

La semaine dernière, j’ai passé chaque jour dans un café co-working. Inutile de redire ce que tout le monde sait, ni les bienfaits apportés par des environnements de travail de ce type.

C’est au Hubsy Arts et métiers et République (oui tant qu’à faire j’ai fait les deux), que ça m’a frappé. Le bien être c’est ça ! Pas le délicieux Matcha latte préparé avec amour, par un staff soigneux et soigné. Pas la liberté de ne pas être un startuper, barbu et en short, pour vivre des expériences sympas, (contrairement aux leaders des co-working qui cultivent l’entre-soi des millenials). Pas non plus la déco chic et efficace. Ni l’ambiance feutrée et lumineuse à la fois. Rien à voir avec les concombres coupés en lamelle, les boissons à volonté, le concept du coût à l’heure,  le prix plutôt doux, la douceur des welcomers, le goût du café, la propreté des toilettes, les box pour conférences téléphoniques. Ce n’est pas ça. Continue reading “Le Hubsy sauvera le monde”